Le CBD, Le Chanvre...

Le CBD c'est quoi ?

Le CBD, ou cannabidiol, est un cannabinoïde présent dans la plante de cannabis. Il est souvent extrait de variétés de cannabis à faible teneur en THC (tétrahydrocannabinol) et à forte teneur en CBD.

Les produits à base de CBD peuvent contenir d’autres ingrédients, tels que des huiles végétales (comme l’huile de coco ou l’huile de chanvre), des arômes, des édulcorants ou des conservateurs. Cependant, il est important de noter que les produits de qualité supérieure doivent être testés en laboratoire pour garantir la pureté et la sécurité du produit, et pour s’assurer que le produit ne contient pas de contaminants nocifs tels que des métaux lourds, des pesticides ou des solvants résiduels.

En général, le CBD lui-même est un composé organique naturel qui se présente sous forme de cristaux blancs ou d’une poudre qui peut être ajoutée à des produits pour créer des produits à base de CBD tels que les huiles, les gélules, les bonbons gélifiés, les crèmes topiques et plus encore.

L'histoire du CBD

L’histoire du CBD, ou cannabidiol, remonte à la découverte des cannabinoïdes dans la plante de cannabis au milieu du 20ème siècle. Cependant, il n’a pas été isolé et étudié en profondeur avant les années 1960 et 1970.

Dans les années 1980, des études ont montré que le CBD avait des effets antipsychotiques, anti-inflammatoires et antioxydants, et il a commencé à être étudié pour ses potentielles applications médicinales. Cependant, la stigmatisation et la réglementation strictes autour du cannabis ont entravé la recherche sur le CBD pendant de nombreuses années.

Au cours des dernières décennies, l’intérêt pour le CBD a augmenté en raison de ses propriétés potentielles pour soulager la douleur, l’anxiété, l’inflammation, l’épilepsie et d’autres affections. En 2018, la Farm Bill américaine a légalisé la production de chanvre industriel contenant jusqu’à 0,3% de THC, ou tétrahydrocannabinol, ce qui a conduit à une explosion de la production et de la vente de produits à base de CBD dans le pays.

Aujourd’hui, le CBD est largement disponible sous forme d’huiles, de gélules, de crèmes topiques, de bonbons gélifiés et plus encore, avec de nombreuses entreprises et producteurs cherchant à capitaliser sur son potentiel médicinal. Cependant, la réglementation sur le CBD varie selon les pays et les États, et des recherches supplémentaires sont nécessaires pour comprendre pleinement ses effets sur la santé.

.

Le chanvre c'est quoi ?

Le chanvre, aussi connu sous le nom de cannabis ou de marijuana, est une plante qui appartient à la famille des Cannabaceae. Cette plante est originaire d’Asie centrale et a été cultivée depuis des milliers d’années pour ses fibres, ses graines et ses propriétés médicinales.

Le chanvre est une plante dioïque, ce qui signifie qu’elle produit des fleurs mâles et femelles sur des plantes distinctes. Les fleurs femelles sont souvent utilisées pour produire du cannabis à usage récréatif ou médicinal, car elles contiennent des composés appelés cannabinoïdes, notamment le THC (tétrahydrocannabinol) et le CBD (cannabidiol), qui ont des effets sur le système nerveux central.

Cependant, il convient de noter que le chanvre est également cultivé pour d’autres utilisations, telles que la production de fibres pour les vêtements, les cordages et les papiers, ainsi que pour les graines qui sont riches en protéines et en acides gras essentiels. Ces utilisations du chanvre sont légales dans de nombreux pays, tandis que la production et la consommation de cannabis à usage récréatif ou médicinal sont réglementées ou interdites dans de nombreuses autres juridictions.

L'histoire du chanvre

Le chanvre est une plante cultivée depuis des milliers d’années pour ses fibres, sa graine et ses propriétés médicinales et récréatives. L’utilisation du chanvre remonte à l’Antiquité, où il était cultivé en Chine et en Inde pour ses fibres et utilisé dans la fabrication de textiles, de cordages, de papiers et d’autres produits.

Au fil du temps, le chanvre a été cultivé dans le monde entier, y compris en Europe, en Afrique et en Amérique du Nord. Au 17ème siècle, les colons britanniques ont commencé à cultiver du chanvre dans les colonies américaines pour produire des cordages et des voiles pour les navires. Pendant la Première Guerre mondiale, le gouvernement américain a lancé une campagne appelée “Hemp for Victory” pour encourager la production de chanvre pour les cordages et les textiles utilisés dans la fabrication des uniformes militaires.

Cependant, dans les années 1930, le chanvre a été interdit aux États-Unis et dans de nombreux autres pays en raison de son association avec la marijuana, une plante de cannabis qui contient du THC, un cannabinoïde psychoactif. Bien que le chanvre ne contienne qu’une quantité très faible de THC, il a été interdit en même temps que la marijuana.

Au cours des dernières décennies, l’intérêt pour le chanvre a été ravivé en raison de son utilisation potentielle dans la production de produits tels que des textiles, des matériaux de construction, des cosmétiques et des aliments et boissons. La légalisation du chanvre industriel dans de nombreux pays a également ouvert la voie à la production de produits à base de CBD, un cannabinoïde non psychoactif extrait du chanvre. Aujourd’hui, le chanvre est cultivé dans de nombreux pays à travers le monde pour ses fibres, ses graines et ses composés naturels, avec un intérêt croissant pour ses applications potentielles dans l’industrie et la médecine.

En savoir plus

Le Système endocannabinoïde

(SEC) regroupe un ensemble de récepteurs présents dans tout le corps humain. Ce dernier joue un rôle dans pratiquement tous les systèmes physiologiques connus. Il intervient, par exemple dans le contrôle des émotions, la plasticité neuronale, les capacités d’apprentissage et la concentration.
Il est présent chez tous les mammifères. C’est pour cela que le CBD peut agir aussi sur nos amis les animaux.

Les récepteurs CB1

Ils sont les plus abondants dans le système nerveux central de la moelle épinière et du cerveau. Ces récepteurs sont utilisés pour contrôler les neurotransmetteurs ,notamment la dopamine et la sérotonine, ils joueraient un rôle dans la régularisation de l’humeur, la récupération de la mémoire et la santé cognitive globale.

Les récepteurs CB2

Ils sont présents dans tous les tissus périphériques, notamment la peau, les muscles et les cellules immunitaires, ils sont utilisés pour réguler la libération de cytokines, de minuscules molécules messagères utilisées pour envoyer des messages à travers le corps à d’autres cellules immunitaires. Le système endocannabinoïde est réparti dans tout le corps. 

Les récepteurs endocannabinoïde sont présents sur pratiquement tous les organes, mais ils sont plus abondants dans le système nerveux central (cerveau et moelle épinière) et le système immunitaire.

 

Dans ces systèmes, les récepteurs jouent un rôle essentiel dans la régularisation de notre système nerveux, c’est pourquoi le CBD pourrait être si utile dans les conditions telles que l’anxiété et l’épilepsie. C’est également un composant important du système immunitaire

 

Le CBD régule le système homéostatique en limitant les processus lorsqu’ils deviennent hyperactifs et en les stimulant lorsqu’ils sont déficients, à la différence des médicaments dont les effets ont généralement une adresse spécifique, augmentant ou diminuant un processus donné dans le corps

 

Les actions du CBD sur ce système

Ce dernier augmente les niveaux d’endocannabinoïdes en inhibant une enzyme appelée FAAH (hydrolase des amides d’acides gras).Cette enzyme responsable de la dégradation des endocannabinoïdes à l’intérieur des cellules. Stimulant ainsi nos endocannabinoïdes naturels, l’anandamide.

C’est le principal mécanisme utilisé par le CBD pour favoriser le processus d’homéostasie.

Le CBD active les récepteurs vanilloïde de la douleur 

Les récepteurs vanilloïdes ont de nombreuses responsabilités dans le corps humain, notamment la régulation de la transmission de la douleur, de l’inflammation et de la température corporelle.

Lorsque ces récepteurs vanilloïdes de la douleur sont activés, les signaux de la douleur vers le cerveau sont diminués voire bloqués.

D’autres plantes intéragissent avec ces récepteurs notamment le gingembre, le poivre noir, et les piments qui sont tous ien connus pour leurs effets analésiques.

Le CBD active directement les récepteurs vanilloïdes réduisant ainsi l’intensité des signaux de douleur envoyés au cerveau et réduisant globalement l’inflammation dans tout le corps. 

Le CBD augmente l’activité du GABA (acide gamma-aminobutyrique) qui est notre principal neurotransmetteur relaxant. Lorsqu’il y a surexcitation mentale, le GABA intervient pour nous ralentir.

le GABA est important pour l’hygiène du sommeil car il prépare l’esprit à s’endormir la nuit. Ce neurotransmetteur est également nécessaire immédiatement après le stress. C’est ce qui inverse le processus : ralentir notre rythme cardiaque, abaisser la pression artérielle et nous permettre de nous détendre et de récupérer.

Le CBD est un modulateur indirect du GABA, il facilite plutôt la liaison du Gaba naturel aux récepteurs eux-mêmes

Il peut en résulter une sensation de relaxation et une diminution des symptômes d’hyperstimulation dans le cerveau (anxiété, insomnie….) 

Différence entre la fleur de CBD et la fleur de cannabis

 la fleur de CBD provient de la plante de cannabis Sativa L, une plante mieux connue sous le nom de “fleur de chanvre” du fait de sa faible teneur en THC, elle est autorisée par la législation française. Ce qui n’est pas le cas de la fleur de cannabis qui a une forte teneur en THC.

Il est donc possible de cultiver, d’importer et d’utiliser la fleur de CBD toutefois sous certaines conditions. 

Les fleurs de CBD sont issues du chanvre, une plante assez célèbre dans le milieu industriel, 1er producteur de chanvre en Europe à des fins de fabrication de tissus, à la construction, cordage, papeterie.. etc

Bien-être au quotidien

Beaucoup de pays en Europe et dans le monde utilisent déjà le chanvre à des fins médicales et thérapeutiques.

Nous avons tendance à légèrement diaboliser et stigmatiser le chanvre, ainsi qu’à différencier cannabis récréatif et chanvre médical. Il est important de distinguer ces deux notions. Plusieurs cas dans lesquels est utilisé le cannabis thérapeutique : 

  • Prévenir des crises d’épilepsie
  • Stimuler l’appétit
  • Réduire les inflammations
  • Combattre la dépression et l’anxiété
  • Réduire les douleurs chroniques
  • Lutter contre l’insomnie et maux de tête 
  • Réduire les tremblements des patients souffrants de la maladie de Parkinson
  • Atténuer les symptômes de la maladie de Crohn
  • Réduire les symptômes des troubles de l’attention et l’hyperactivité
  • Combattre des maladies de la peau comme l’eczéma, le psoriasis, ou encore l’acné 

Pour conclure

Le chanvre étant une plante robuste, facile à cultiver et dont on peut utiliser les différents composants pour en faire différents usages, le chanvre absorbe des grosses quantités de CO2, se cultive facilement, requiert peu d’eau, nécessite aucun produit chimique car résiste bien aux maladies, et il contribue à nourrir la population tout en nettoyant les sols 

Quelques sites internet sur lesquels vous pourrez retrouver des études scientifiques, des actualités sur le CBD:

https://echoconnection.org/education/


https://www.cbdactu.fr/

https://calculer-dosage-cbd.com/

Panier